Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 LAUREBARACHIN.OVER-BLOG.COM

Laure Barachin est l'autrice de plusieurs romans dont "Les Enfants du mal", "Un été en terre catalane", "Le Chemin des Étoiles", "Le Rêve d'une vie meilleure" et "La jeune fille qui lisait dans les pensées".

Laure Barachin Un été en terre catalane livre relié

Que diriez-vous d'un beau livre pour votre bibliothèque? J'ai le plaisir de vous annoncer la publication d'Un été en terre catalane en livre relié. Il reste bien sûr aussi disponible aux formats livres broché et électronique (ebook Kindle et epub). 

Synopsis:

En vacances avec sa mère Myriam et sa sœur Julie dans le village de son enfance, Soraya, une journaliste trentenaire, enquête sur le meurtre de Guillaume Aubert, fils de héros de la Résistance locale à l'occupant nazi. Antoine Mandelevic, ancien maire du village et professeur d'Histoire de Soraya quand elle avait vingt ans et qu'elle était la petite amie de Stéphane, a été accusé en 2003 avant d'être acquitté aux Assises.

Aidée de Stéphane qu'elle n'a cessé d'aimer, Soraya retrouve les protagonistes de cette affaire qui sont tous liés à son passé ou à celui de sa famille. À la croisée des chemins, elle va devoir choisir entre rester auprès de Stéphane ou reprendre le cours de sa vie de journaliste, spécialiste de politique internationale, et comprendre pourquoi sa mère tenait tant à ce retour aux sources. Myriam serait-elle impliquée dans le meurtre de Guillaume Aubert? Détiendrait-elle la clé d'autres énigmes judiciaires qui ont agité le paisible village de son enfance? Soraya parviendra-t-elle à lui pardonner son silence obstiné quant à ses origines et la mystérieuse identité de son père?

Entre drame familial, polar historique et thriller politiqueUn été en terre catalane dresse un portrait de femme forte, malgré ses doutes, et offre à la fois une description du monde contemporain et une réflexion sur les crimes passés et présents (rancœurs liées à la Seconde Guerre mondiale, corruption, cartels de la drogue).

Extraits:

"Soraya n'entendait plus sa mère. Brusquement, son esprit s'était envolé. Il voguait vers P... . Elle songeait aux chances et aux instants perdus à jamais, aux amis oubliés qui n'existent que dans le souvenir. Elle songeait à Stéphane, le charmant voisin de Lise... Lise qui était morte depuis douze ans. Qu'en était-il de Stéphane? N'y a-t-il vraiment que la mort qui sépare ceux qui s'aiment?"

"Soraya riait, les cheveux au vent. Néanmoins, elle songeait à Lise, sa grand-mère. Jonathan l'accompagnait-il, quelquefois? Elle avait seize ans. Elle lavait le linge des Faure, dans la fraîcheur de l'aube, avant l'arrivée de ses collègues lavandières ou domestiques. Elle était seule et tranquille. Moment poétique. Il habitait à L..., chez les scouts israélites. Il ne se cachait pas en 1941. Ils sortaient ensemble. Cet inconnu était son grand-père."

"Quatorze ans plus tard, vautrée sur une chaise longue, elle s'interrogeait: qu'était-il advenu de Stéphane? Travaillait-il toujours au même endroit? L'immeuble et le café n'avaient pas bougé, aucun sinistre ne les avait ravagés. De même que les vignes, le soleil et la pluie, ils étaient immuables. Ce constat lui fit penser à un poème de Vigny: "Vivez froide Nature et revivez sans cesse..." Les humains, eux, ne revivaient pas. Lise était décédée et rien ne garantissait que Stéphane soit vivant."

"J'étais devenu l'homme à abattre. J'ai été bête de souhaiter que ma femme me comprenne. Elie Wiesel a eu la sagesse de dire que "les enfants des assassins sont des enfants, pas des assassins." Cette subtilité leur a échappé. J'ajouterais que les fils de héros ne sont pas forcément des héros...​​​​​​​"

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article